Brief de rédaction en 8 étapes

8 étapes pour créer un brief de rédaction parfait [+ TEMPLATE]

Publié le 07/11/2022

Vous avez une entreprise et vous souhaitez sous-traiter la rédaction d’article pour votre site internet ?

Ou alors, vous êtes en charge d’un projet de rédaction, et vous souhaitez créer le meilleur brief possible pour vos rédacteurs ?

Découvrez ci-dessous les 8 étapes pour créer un brief détaillé, qui cadre parfaitement l’écriture de vos futurs textes.

Chaque étape est illustrée d’exemples, que vous pouvez reprendre librement pour vos futurs briefs. Mieux, si vous êtes pressé.e, rdv en fin d’article pour télécharger gratuitement notre template de brief, prêt à l’emploi !

Qu’est-ce qu’un brief de rédaction ?

Avant de détailler les 8 étapes dont tout brief de rédaction digne de ce nom doit disposer, il est légitime de s’interroger sur ce qui définit un brief de rédaction, et son utilité.

Terme incontournable de la rédaction web, le brief de rédaction décrit de manière explicite les attentes sur le travail à fournir par le rédacteur web.

Ainsi, il restitue un besoin exprimé par un client à travers un ensemble de recommandations et d’exigences destinées à guider le rédacteur dans son écrit.

En agence particulièrement, le template de brief permet de rationaliser le processus de création de contenu en facilitant sa sous-traitance.

Bon à savoir : certains outils en ligne vous aident à automatiser la création de vos briefs éditoriaux. C’est par exemple le cas du SEO Content Template de SEMRUSH, à travers sa plateforme de Content Marketing. Cet outil vous offre la possibilité de générer des briefs optimisés pour le SEO à la chaîne et sans trop d’effort.

En quoi le brief est-il important ?

Le brief rédactionnel, brief de rédaction ou encore brief éditorial, agit comme un cahier des charges destiné au rédacteur. Il permet de clarifier à la fois le travail, mais également d’apporter un maximum d’informations au professionnel de la rédaction pour que sa production soit alignée sur les attentes du client.

En une ou deux pages max., le rédacteur doit donc être en mesure d’appréhender :

  • Qui est le client ?
  • Quelles sont ses motivations à créer ce contenu ?
  • Quelle est la cible de ce contenu ?
  • Que cherche-t-il à lui proposer ?
  • Quelle forme doit prendre le contenu ?
  • Quels éléments obligatoires doit-il intégrer au contenu ?
  • Dans quels délais doit-il être produit ?

schéma brief de rédaction

Le brief de rédaction aide également à formater la production de contenus à grande échelle, ce qui permet de gagner du temps lors de la phase de relecture et d’édition.

L’idée générale : commencez « global », finissez « spécifique »

Pour un cadrage optimal de la mission, utilisez une vision en entonnoir : partez des informations générales qui peuvent aider à contextualiser le projet de rédaction au sens large, puis descendez progressivement vers les détails de la mission, phase à laquelle vous essaierez d’être le plus granulaire possible.

Voici ci-dessous le détail de chaque étape, accompagnée d’un exemple.

1. Affichez clairement le livrable attendu

Le premier objectif de votre brief est de conditionner le rédacteur à la tâche qu’il doit accomplir. Dès l’ouverture du document, vous devez immédiatement capter son attention pour l’aider à se concentrer sur sa mission.

Pour ce faire, la meilleure manière est de lui présenter le livrable en une ou deux phrases. Ainsi , le rédacteur comprend instantanément ce qu’on attend de lui.

Exemple : Rédaction d’un article de blog de type liste sur le sujet « Les applications de l’IoT dans le secteur de la logistique ». Longueur attendue de 1500 mots, avec la présentation d’au moins 5 applications différentes. La première application présentée doit être la solution d’imprimantes cloud de la marque. »

2. Intégrez du contexte

Ensuite, vous pouvez préciser le contexte dans lequel la demande est exprimée. Le rédacteur web étant le porte-voix de l’entreprise sur internet, il est garant de son ton et de son expertise. Il est donc logique qu’il ait accès à des informations relatives à son histoire et à son positionnement.

Par exemple, votre rédacteur devra disposer d’informations sur :

  • Le secteur d’activité de l’entreprise
  • Sa taille / ses parts de marché
  • Son offre
  • Ses arguments différenciants

Conseils : Si vous n’avez pas suffisamment de temps pour vous appesantir sur cette partie, faites court. Une ou deux phrases peuvent suffire à contextualiser. Le cas échéant, renvoyez vers des ressources complémentaires.

Exemple de phrase contextuelle : Le texte à rédiger est à destination du blog d’une start-up à forte croissance. Elle propose un outil de logistique et gestion de stock en mode SAAS et 100% cloud, avec un panel de solutions techniques, dont de l’IoT.

3. Définissez la cible (et son comportement)

Impossible de proposer un brief de rédaction sans donner des détails sur le profil des futurs lecteurs (les personas). Définir les contours de la cible permet au rédacteur de cerner leur psychologie afin de trouver le ton adéquat, une structure du contenu adaptée, voire les relances au sein du texte qui feront mouche auprès de ce public.

Ainsi, partagez des informations de type :

  • démographiques,
  • comportement, habitudes,
  • attentes, craintes…

Exemple :

Le texte est à destination des professionnels cadres de la logistique, tous secteurs confondus : directeurs de site, responsables supply chain, responsables exploitation, approvisionneurs logistique… Ces personnes, en majorité des hommes de plus de 40 ans, ont pour traits communs une forte expérience du terrain et un excellent relationnel. Organisées, elles sont sensibles aux procédés permettant d’optimiser leurs flux, de suivre l’intégrité des cargaisons et de veiller à la sécurité de leurs équipes au quotidien.

Ce sont des personnes avec une charge de travail importante, qui passent peu de temps sur leurs téléphones, autrement qu’à des fins professionnelles. L’utilisation de la forme active, de phrases courtes, de listes et de gras est recommandée.

4. Partagez les objectifs du contenu

Ensuite, vous pouvez descendre d’un cran dans l’entonnoir, et détailler l’objectif marketing du contenu. Cela permet de le situer dans la stratégie de contenu (est-ce un contenu « Awareness », « Consideration », « Decision » ?) de la marque, et d’éclairer la direction que doit prendre le rédacteur.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également en profiter pour rappeler l’objectif global de l’entreprise.

Exemple :

Objectif général :

La marque mise sur le SEO et la création de contenus pour promouvoir son nouveau service d’imprimantes Cloud.

Objectifs du contenu :

  1. Présenter les différentes innovations de l’Internet of Things au service de la logistique, et en quoi elles améliorent la productivité
  2. Faire connaître la solution d’imprimante connectée de la marque, et notamment sa technologie IoT fiable à 100%
  3. Diriger l’utilisateur vers la landing page de la solution
  4. Renforcer l’image de marque grâce à un contenu de haute qualité, qui suit l’actualité du secteur

5. Définissez la typologie du contenu

Ici, cette étape vous permet de préciser le format attendu. S’agit-il par exemple :

  • d’un article de blog ?
  • d’un livre blanc ?
  • d’une page de vente ?
  • d’un script de webinar ?
  • d’une page catégorie ?
  • de textes pour les réseaux sociaux ?

À cette étape, profitez-en pour donner des informations sur la ligne éditoriale de l’entreprise, et le cadre dans lequel s’inscrit ce format.

Exemple : Type de contenu : article de blog.

Ce contenu sera intégré dans une rubrique appelée « Innovation ». 

Il s’agit d’une rubrique qui met l’accent sur l’avenir de la logistique et les évolutions techniques, technologiques et réglementaires à venir.

6. Donnez des précisions sur le ton à employer

Ici aussi, si l’entreprise dispose d’une ligne éditoriale claire, cette étape ne devrait pas vous prendre trop de temps. Le cas échéant, donnez des indications sur le ton à employer :

  • formel / informel,
  • vocabulaire simple / technique,
  • direct / littéraire,
  • motivant / informatif,
  • etc.

Exemple :

Le ton employé doit être léger et pro à la fois, à travers le vouvoiement. Vous pouvez utiliser des phrases dynamiques, voire motivantes si besoin, mais ne soyez pas trop familier. Utilisez de préférence de courtes phrases à la forme active. Évitez le vocabulaire excessivement simple (faire, avoir, être…). Préférez un vocabulaire impactant et qualitatif. Quelques émojis, sobres, viendront agrémenter visuellement le contenu.

7. Détaillez les consignes opérationnelles

Cette étape est souvent minimisée, alors qu’elle est vraiment cruciale. Pour que votre rédacteur fournisse un travail de qualité, vous devez le mettre sur d’excellents rails.

Angle, guidelines SEO, structure du contenu, CTA… Vous devez donc prendre le temps de détailler tous les éléments attendus dans sa production.

De plus, ce travail proactif vous évitera les allers-retours crispants après la livraison du texte.

Concrètement, intégrez à votre brief :

  • Le sujet du texte
  • Le synopsis
  • Le mot-clé principal sur lequel l’article veut se positionner
  • Le champ sémantique associé à intégrer au contenu
  • La structure du contenu attendue : longueur, nombre de sections, nombre de mots par section, forme des intertitres, maillage interne etc.

IMPORTANT : ne négligez pas le sujet des liens internes. Il est fréquent de confier cette responsabilité au rédacteur. Or, nous vous conseillons de garder autant que possible la main sur les liens internes du futur contenu. Le maillage interne est un excellent levier pour booster le SEO des pages clés d’un site internet.

  • Les CTA (produits et services à promouvoir) et l’URL cible
  • Les contraintes d’écriture (ex : « ne pas parler de telle technologie concurrente », « ne pas évoquer cette ancienne gamme de produits »…)
  • La documentation interne et les sources utiles
  • Un mini-benchmark : 2 contenus concurrents inspirants sur le fond (sujet identique traité avec brio) ou la forme (rendu similaire à ce que l’entreprise cherche à obtenir).

Exemple :

Sujet : Les applications de l’IoT dans la logistique

Synopsis : Parfois perçue comme une technologie gadget, l’IoT (Internet of Things) offre au contraire des opportunités incroyables dans le secteur de la logistique. Présenter les solutions innovantes qui permettent de répondre aux différentes problématiques de la chaîne d’approvisionnement (gestion des stocks, de la flotte, optimisation de l’entreposage, sécurité informatique, sécurité du personnel…).

Contrainte d’écriture : Le contenu doit dédier le 1er chapitre (avec H2) à la solution d’imprimantes Cloud de l’entreprise (cf. objectifs du contenu). À la fin de ce chapitre, intégrer le CTA.

MC principal : « IoT logistique »

NB : le MC principal doit apparaître a minima dans la balise title, la meta-description, l’introduction et un des H2 de l’article.

Champ sémantique (doivent apparaître dans le contenu) : iot, logistique, transport, gestion, données, entreprise, internet des objets, supply chain, technologie, service, stocks, capteur, sécurité, flotte, production, meilleure gestion, approvisionnement, robot, traçabilité, flux, mesure, data, équipements, tracking, stockage, rfid

Structure du contenu :

  • Longueur du contenu : 1500 mots.
  • Introduction et conclusion : max. 75 mots chacune.
  • Intertitres : chaque intertitre H2 présente une solution IoT. Possibilité de diviser les H2 en H3.
  • Faire une proposition de slug d’URL, de balise title et de balise meta-description.

Mailage interne : intégrer les 3 liens internes suivants :

  • URL page 1 / ancre de texte : xxxxx.
  • URL page 2 / ancre de texte : xxxxx.
  • URL page 3 / ancre de texte : xxxxx.

CTA : Il est intégré à la fin du paragraphe de présentation de la solution d’imprimantes Cloud de l’entreprise, et doit renvoyer vers l’URL cible : URL landing page.

Doc interne complémentaire : plaquette du service / charte éditoriale en PJ du mail.

Benchmark :

  • Fond : URL Contenu concurrent 1
  • Forme : URL Contenu concurrent 2

8. Intégrez les informations relatives au contrat

Cette étape est particulièrement utile lors d’une mission à long terme. Votre brief de rédaction rappelle ainsi le cadrage technique de la relation, et dissipe toute forme de doute. Exemples :

  • Livrables
  • Délais de production
  • Rythme
  • Planning
  • Personnes impliquées et informations de contact

Et voilà ! Vous disposez de toutes les informations nécessaires pour créer le brief de rédaction ultime !

Mises bout à bout, l’ensemble de ces informations peut sembler conséquent. Si vous avez un projet de rédaction d’envergure, confiez-nous la rédaction de vos briefs.

Autrement, vous pourrez toujours adapter l’exhaustivité de votre document en fonction de l’importance du projet.

Dans tous les cas, si vous êtes pressé.e de lancer la production de vos contenus, ne perdez pas de temps et téléchargez gratuitement notre template de brief ci-dessous.

Il reprend tous les éléments vus dans cet article dans un tableau précis et facile à lire. Vous n’aurez plus qu’à remplir les différentes cases et l’envoyer à vos rédacteurs de confiance !

PS : N’oubliez pas de garder la notice (Google Doc) sous la main, au cas où vous auriez un doute sur la définition des différents champs du template.

Arnaud Anselmet - Conseils Rédaction Web

Écrit par : Arnaud

Je suis spécialiste en création de contenus web, et fondateur de Conseils Rédaction Web. Je vous partage mes trouvailles en tant que professionnel de la rédaction web, et j'essaie au maximum de les soutenir avec de la data. J'ai un passé littéraire, mais finalement, j'aime les chiffres autant que les lettres ! Mon seul but à travers ce blog : rédiger des articles qui vous permettent de mieux comprendre les procédés de création de contenu et le SEO.
Arnaud Anselmet - Conseils Rédaction Web

Écrit par Arnaud

Je suis spécialiste en création de contenus web, et fondateur de Conseils Rédaction Web. Je vous partage mes trouvailles en tant que professionnel de la rédaction web, et j'essaie au maximum de les soutenir avec de la data. J'ai un passé littéraire, mais finalement, j'aime les chiffres autant que les lettres ! Mon seul but à travers ce blog : rédiger des articles qui vous permettent de mieux comprendre les procédés de création de contenu et le SEO.
quiz seo
Testez vos connaissances en SEO
Créez le brief de rédaction parfait
services redaction web
Découvrez tous nos services de rédaction web

D’autres articles intéressants :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *