Tout savoir sur ChatGPT et son fonctionnement

Comme à peu près chaque utilisateur d’internet aujourd’hui, vous connaissez ChatGPT. Il est même probable que vous l’utilisiez régulièrement comme assistant à vos besoins personnels et professionnels. Mais savez-vous comment fonctionne ce modèle de langage naturel ultra-avancé ? Savez-vous bien l’utiliser ? Et qu’attendre de son évolution, GPT-4 ?

Découvrons tout cela ensemble dans cet article.

Dernière mise à jour de l’article : 15/03/2023, 08:32

chat gpt d'open ai - comment ça fonctionne

À ne pas manquer dans cet article :

➡️ La différence entre GPT-3.5 et GPT-4

➡️ Le schéma qui vous résume le fonctionnement d’un modèle de langage naturel tel que ChatGPT

➡️ Une liste de 15 prompts simples et efficaces pour accélérer votre marketing digital

➡️ Des liens vers des articles de grande qualité sur le sujet de ChatGPT

Qui a créé ChatGPT ?

ChatGPT a été créé par OpenAI, une entreprise de recherche en intelligence artificielle basée aux États-Unis.

OpenAI a été fondée en 2015 par un groupe de personnalités du monde de la tech, dont Elon Musk et Sam Altman, dans le but de développer une IA avancée de manière responsable et éthique.

Depuis sa création, l’entreprise a développé de nombreux projets ambitieux en IA, avec en point d’orgue ChatGPT. Le modèle GPT-2 a été créé en 2019, suivi du modèle GPT-3 en 2020, et GPT 3.5 au début de l’année 2022. Lancé le 14 mars 2023, la toute fraîche « mise à jour » GPT-4 est actuellement le modèle le plus grand et le plus performant de la série.

Une intelligence sécurisée et éthique ?

OpenAI, la société derrière ChatGPT, s’est engagée à mettre en place une série de mesures visant à garantir la sécurité et l’éthique dans l’utilisation de l’IA.

En matière de sécurité, OpenAI a mis en place des protocoles stricts pour assurer la confidentialité et la protection des données utilisées pour entraîner ses modèles.

Elle s’engage aussi à ne pas utiliser ses modèles pour des activités malveillantes ou illégales, et à ne pas divulguer des informations confidentielles. OpenAI a également mis en place une politique de divulgation responsable, qui vise à collaborer avec des pirates informatiques dits de « bonne foi », dans la détection des vulnérabilités de leur technologie.

En termes d’éthique, OpenAI a publié un ensemble de principes directeurs qui guident l’utilisation de l’IA. Ces principes incluent la transparence, la responsabilité, la justice et l’alignement avec les valeurs humaines. OpenAI s’engage également à promouvoir une utilisation responsable et éthique de l’IA dans la société.

Dernier point, OpenAI est membre fondateur de l’initiative « Partnership on AI », qui vise à promouvoir une utilisation éthique et responsable de l’IA à travers le monde. Cette initiative rassemble des entreprises, des chercheurs et des organisations de la société civile dans le but de développer des normes et des bonnes pratiques pour l’utilisation de l’IA.

Toutefois, toutes ces actions n’ont pas d’impact direct sur la fiabilité de ChatGPT dans les informations qu’il transmet. Souvent, l’outil « hallucine » des réponses et fait des contresens, qui peuvent avoir des conséquences sur les

Pire, de nombreux médias s’inquiètent de la relation qui existe entre ChatGPT et désinformation. Les filtres de vigilance ne semblent pas suffisamment élaborés (information toujours valable sur GPT-4), et des informations manipulatrices peuvent être étayées sans difficulté et avec l’IA par une personne malintentionnée.

ChatGPT lui-même peut induire fortement l’utilisateur en erreur. En plus des contresens et réponses hors sujet occasionnels qu’il fournit, il lui arrive d’inventer de fausses sources, à travers de faux articles web de médias réputés. Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez sur l’article en lien dans le paragraphe du dessus.

Quelle différence entre GPT3.5 et GPT-4 ?

Arnaud Anselmet - Conseils Rédaction Web

Écrit par : Arnaud

Je suis spécialiste en création de contenus web, et fondateur de Conseils Rédaction Web. Je vous partage mes trouvailles en tant que professionnel de la rédaction web, et j'essaie au maximum de les soutenir avec de la data. J'ai un passé littéraire, mais finalement, j'aime les chiffres autant que les lettres ! Mon seul but à travers ce blog : rédiger des articles qui vous permettent de mieux comprendre les procédés de création de contenu et le SEO.

OpenAI ne propose pas d’écrits qui comparent stricto sensu les performances des deux modèles avec des données chiffrées. Cependant, avant que GPT-4 ne soit dévoilé au grand jour le 14 mars dernier, les rumeurs faisaient état d’un modèle plus de 500 fois plus puissant, car doté de 100 mille milliards de paramètres, contre 175 milliards pour GPT-3.5.

💡Bon à savoir : un paramètre est une valeur que l’algorithme d’apprentissage peut changer indépendamment au cours de son apprentissage. Ce sont les paramètres qui définissent la compétence du modèle sur un problème, tel que la génération de texte.

En tout cas, si l’on se fie aux annonces officielles faites par OpenAI, GPT-4 est porteur de 5 changements majeurs par rapport à son prédécesseur :

    • Une base de connaissances beaucoup plus large et des capacités de raisonnement approfondies, qui lui permettent de résoudre des problèmes difficiles avec une plus grande précision
    • Une capacité à générer des textes créatifs ou techniques beaucoup plus crédibles
    • Une capacité à absorber des entrées utilisateur beaucoup plus longues (25 000 mots contre 3000 pour GPT-3.5)
    • La capacité à prendre des entrées de texte ET d’image
    • Des filtres mieux paramétrés pour empêcher la génération de réponses aux contenus non appropriés
exemple de différence GPT3.5 GPT4

Comparaison de réponse entre GPT 3.5 et GPT 4 pour résoudre un problème difficile

Enfin, pour justifier des performances exceptionnelles de l’outil, OpenAI a fait passer les examens les plus réputés de l’enseignement supérieur américain à GPT-3.5 et GPT4.

Le résultat est sans appel. Par exemple, à l’examen du Barreau, GPT-4 a obtenu un score équivalent aux 10% des meilleurs candidats (vs. 90% pour GPT-3.5) !

Examens ChatGPT

Résultats à différents examens de l’enseignement supérieur passés par ChatGPT-3.5 et ChatGPT-4.

Fonctionnement de ChatGPT : comment cette IA produit des textes aussi aboutis ?

ChatGPT est un modèle de traitement du langage naturel basé sur des réseaux de neurones appelés « transformers ». Ces derniers ont révolutionné le domaine du NLP en offrant une capacité de traitement contextuel et en permettant à l’IA de produire des textes de haute qualité.

Alors, comment fonctionne exactement ChatGPT ?

Avant de voir étape par étape le fonctionnement de ChatGPT, il faut savoir que cette IA a été entraînée sur une quantité massive de données textuelles. Ce corpus de textes lui a ainsi permis d’apprendre les différentes structures grammaticales et syntaxiques de la langue.

Le fonctionnement de ChatGPT est basé sur 2 éléments clés :

    1. L’attention
    2. La mémoire à long terme

L’attention permet au modèle de se concentrer sur les parties du texte les plus importantes pour produire une réponse pertinente.

La mémoire à long terme, quant à elle, permet au modèle de stocker des informations clés sur le contexte et d’utiliser ces informations pour produire une réponse plus cohérente.

Le modèle est capable de produire des textes à partir de différentes langues et de différents styles d’écriture, en fonction de l’entraînement qu’il a reçu. Il peut également produire des textes de différents types, tels que des articles de blog, des résumés, des réponses à des questions, etc.

Mais comment ChatGPT parvient-il à produire des textes si convaincants et naturels ?

La réponse réside dans la quantité de données que le modèle a été entraîné à traiter. Plus le modèle a été entraîné sur des données variées et pertinentes, plus il est capable de produire des textes naturels et pertinents.

En somme, ChatGPT est une IA de traitement du langage naturel qui utilise des réseaux de neurones pour produire des textes de haute qualité.

Le schéma du fonctionnement de ChatGPT

Voici un diagramme conceptuel qui décrit les différentes étapes du fonctionnement d’un modèle de langage basé sur l’apprentissage profond.

1. Entrée utilisateur : l’utilisateur tape une séquence de mots ou de caractères qui fournissent au modèle de langage les informations nécessaires pour générer une réponse ou une prédiction. Pour ChatGPT, il s’agit tout simplement du prompt que vous rédigez.

2. Prétraitement : Avant de traiter la question de l’utilisateur, l’IA peut avoir à réaliser des étapes de prétraitement pour nettoyer ou normaliser le texte. Par exemple, cela peut inclure la suppression des caractères spéciaux, la correction de l’orthographe, la mise en minuscule des lettres, l’élimination de « stop words »… Supposons que l’utilisateur écrive la phrase suivante : « Je suis en train de regarder un film d’action, c’est vraiment super cool ! ». Avant de la traiter, le texte peut être nettoyé, normalisé, mis en minuscules et lemmatisé, afin d’obtenir une phrase simplifiée au maximum, sans être dénuée de son sens. En l’occurrence : « je être en train de regard un film d’action ce être vraiment super cool ».

3. Tokenisation : La question de l’utilisateur est ensuite divisée en unités lexicales appelées « tokens », qui peuvent inclure des mots, des chiffres, des signes de ponctuation, etc. La tokenisation est une étape importante pour permettre au modèle de langage de comprendre le texte. Par exemple, en utilisant une tokenisation simple basée sur l’espace entre les mots, la question « Quel temps fait-il demain ? » pourrait être divisée en tokens individuels tels que « quel », « temps », « fait », « il », « demain ».

4. Encodage : Les tokens sont ensuite encodés en vecteurs de nombres qui peuvent être traités par le modèle de langage. Cette étape consiste à transformer les tokens en entrées numériques, souvent en utilisant des techniques de plongement lexical, telles que Word2Vec, GloVe, BERT, etc. Ces techniques permettent de représenter chaque mot sous forme de vecteurs de nombres qui capturent leurs significations, leurs relations sémantiques et leurs contextes dans la langue naturelle.

En simplifié, les mots « chat » et « chien » auront des vecteurs qui seront similaires car ils sont tous deux des animaux domestiques. En revanche, les vecteurs pour « chat » et « ordinateur » seront différents car ils n’ont pas de relation sémantique ou contextuelle forte.

5. Le modèle de langage est la partie centrale du système qui apprend à prédire la probabilité de chaque mot suivant le contexte. Le modèle est entraîné sur un grand corpus de textes afin de comprendre les relations et les corrélations entre les mots et les phrases. Par exemple, grâce à cette vaste base de données, le modèle de langage peut apprendre que la probabilité que le mot suivant après « quel temps fait » soit « demain » est relativement élevée.

6. Décodage : Après avoir calculé les probabilités conditionnelles pour chaque mot, le modèle de langage utilise une technique de décodage pour générer une réponse sous forme de séquence de mots cohérents. Cette étape consiste à déterminer la séquence la plus probable de mots qui constitue la réponse à la question posée par l’utilisateur. Par exemple, en sélectionnant les mots les plus probables qui suivent « quel temps fait », le modèle de langage peut générer la réponse « Il fera beau demain ». Pendant cette phase, le modèle de langage essaie également de s’adapter au contexte de l’entrée utilisateur (si la phrase est formulée sous forme de question, ou nécessite une réponse en liste par exemple) et de fournir une réponse suffisamment expressive et humaine.

7. Réponse générée : Enfin, la réponse générée est renvoyée à l’utilisateur, qui peut ensuite la lire et l’utiliser pour résoudre son problème ou obtenir des informations supplémentaires.

Arnaud Anselmet - Conseils Rédaction Web

Encore plus de ChatGPT ?

Retrouvez tous nos articles sur l’IA qui affole les pros du digital ! ⬇️⬇️⬇️

Comment accéder à ChatGPT ?

Pour accéder à ChatGPT, vous avez plusieurs options :

    • Via l’interface web de OpenAI, sur chat.openai.com. Il s’agit de l’accès le plus simple et le plus répandu, où vous pouvez utiliser gratuitement ChatGPT pour des conversations en texte, sans limite de caractères.
    • Via l’utilisation de l’API OpenAI, qui vous permet d’intégrer les fonctionnalités de ChatGPT dans vos propres applications et services moyennant un abonnement mensuel payant. Cette option offre des fonctionnalités plus avancées telles que la personnalisation de modèles, l’utilisation de l’apprentissage par renforcement, et un accès à des modèles de pointe tels que GPT-3.
    • Enfin, vous pouvez également installer ChatGPT sur votre propre ordinateur ou serveur en téléchargeant le code source de OpenAI depuis Github. Cela vous donne un contrôle complet sur le modèle et son fonctionnement, mais nécessite une expertise technique et des ressources informatiques importantes.

Un mot sur ChatGPT Plus

Déployé partout dans le monde depuis le 1er février 2023, ChatGPT Plus est la première offre payante du modèle. Moyennant 20$ par mois (24 avec la TVA), vous bénéficiez d’un accès prioritaire à la plateforme même en cas de pic de connexion, d’un temps de réponse optimal, et d’un accès prioritaire aux nouvelles fonctionnalités et évolutions de l’outil.

    Comment parler à ChatGPT ?

    Le prompt, porte d’accès à la puissance de ChatGPT

    Un prompt bien maîtrisé peut vous emmener très loin en termes de résultats.

    Alors, comment parler à ChatGPT ? Comment s’exprimer clairement pour qu’il vous fournisse une matière que vous allez pouvoir exploiter ?

    Avant tout, qu’est-ce qu’un prompt ? Un prompt est une instruction donnée à ChatGPT pour lui demander de générer du texte. Pour utiliser un prompt avec ChatGPT, il suffit de saisir le texte dans la zone prévue à cet effet et de cliquer sur le bouton en forme d’avion en papier (ou d’appuyer sur « Entrée ») pour obtenir une réponse.

    Il existe plusieurs types de prompts que l’on peut utiliser avec ChatGPT, tels que les prompts de description, de question-réponse, de complétion de texte, etc.

    Pour créer un prompt efficace, il est important de suivre quelques bonnes pratiques. La clarté, la pertinence, la précision, la concision et la cohérence sont des éléments clés à prendre en compte lors de la création d’un prompt.

    Il est possible d’améliorer les résultats de ChatGPT en utilisant des prompts plus complexes, en ajustant les paramètres de génération de texte (si vous utilisez l’API) et en fournissant des informations supplémentaires pour aider ChatGPT à comprendre le contexte de la demande.

    Par exemple, en utilisant un prompt de « question-réponse », il est possible de fournir des exemples de réponse pour guider ChatGPT vers la réponse souhaitée.

    En fournissant le prompt « question-réponse » suivant :

    Question : « Comment puis-je retourner un article ? »

    Réponse : « Pour retourner un article, vous devez vous connecter à votre compte et accéder à la section « Retours ». Suivez les instructions pour sélectionner l’article que vous souhaitez retourner et imprimer l’étiquette de retour. N’oubliez pas d’inclure l’étiquette de retour dans votre colis. Une fois que nous aurons reçu votre retour, nous vous rembourserons le montant correspondant dans un délai de 5 à 10 jours ouvrables. »

    ChatGPT vous fournira une réponse retravaillée qui correspond exactement à vos attentes :

    Il est cependant important de comprendre les limites du prompt. ChatGPT ne peut répondre qu’à ce qu’il connaît déjà et peut parfois produire des résultats imprécis ou incohérents. Il est donc recommandé d’utiliser le prompt en complément de vos connaissances et d’autres sources.

    Exemples de prompts simples (mais utiles !) pour vos publications sur le web

    Voici une séquence de 5 prompts qui peuvent vous aider à mieux aborder la rédaction de vos articles, et vous faire gagner du temps sur chaque étape du processus de rédaction. Vous le verrez, la séquence proposée est assez sommaire, et elle s’avère pourtant déjà très efficace.

    À vous de vous approprier ces prompts et de les compléter afin d’obtenir des résultats encore plus pertinents. Si vous souhaitez obtenir des exemples de prompts approfondis et prêts à être utilisés, je vous invite à consulter mon article sur les 9 prompts ChatGPT pour rédiger l’article parfait.

    1. Comprendre les attentes de vos futurs lecteurs. Prompt type : « Je souhaite rédiger un article sur [sujet]. Liste-moi les interrogations que se posent les lecteurs à ce sujet. ».

    2. Générer facilement un plan complet pour votre article. Prompt type : « Peux-tu me proposer un plan complet pour cet article ? »

    3. Rédiger un titre accrocheur. Prompt type : « Quel titre engageant peux-tu me proposer pour cet article ? »

    4. Optimiser le SEO de votre article. Prompt type : « Quels conseils peux-tu me donner pour améliorer le SEO de cet article ? »

    5. Corriger les erreurs d’orthographe, de syntaxe et améliorer le style. Prompt type : « Aide-moi à améliorer le style de mon article, en l’optimisant pour la lecture sur le web (paragraphes aérés, phrases courtes, voie active, relances…) et en corrigeant les fautes d’orthographe et de syntaxe. Voici l’article : [copiez-collez votre article]. »

    5 BONUS. Obtenir la liste des corrections effectuées. Prompt type : « Liste-moi les corrections et améliorations que tu as effectuées. »

    Comment utiliser ChatGPT pour son marketing digital ?

    Évidemment, impossible de parler de ChatGPT sans mentionner la révolution qu’il entraîne dans le monde du marketing digital. Bien interrogé (avec les bons « prompts »), il est capable de vous assister à tous les niveaux, et vous aide à accélérer/simplifier/automatiser votre marketing.

    Voici 10 exemples concrets de prompts qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs. Si ce type de prompt vous intéresse, je vous recommande de consulter mon article très détaillé sur 30 prompts marketing à utiliser d’urgence.

      • Rédaction de post pour les réseaux sociaux : « Je cherche des idées de publications pour Instagram sur le thème du voyage, en utilisant les hashtags #voyage et #exploration. »
      • Copywriting de page de vente : « J’ai besoin d’une description de produit pour mon nouveau t-shirt pour hommes, qui met en avant son tissu doux et confortable. »

    ➡️ L’automatisation de votre copywriting via ChatGPT vous intéresse ? Consultez notre article dédié, qui vous présente le process complet pour automatiser la rédaction de vos textes de vente.

      • Rédaction d’e-mails : « Je veux envoyer une newsletter à mes clients pour promouvoir notre vente de fin de saison, peux-tu me proposer des idées de sujets de mail ? »

    ➡️ L’automatisation de vos emailings via ChatGPT vous intéresse ? Consultez notre article abonnés sur le sujet (vous devrez renseigner votre adresse email pour y accéder).

     

      • Définition de personas : « Je veux créer un persona pour mon entreprise de coaching sportif en ligne, en utilisant des informations sur mon audience cible, telle que leur âge, leur niveau d’activité physique et leurs objectifs de mise en forme. »
      • Création de calendrier éditorial : « Je cherche des idées d’articles de blog pour mon site de voyage pour les mois d’été, qui mettent en avant les destinations les plus populaires et les activités estivales à faire. Fais-moi des propositions et répartis-les dans un calendrier des mois de mai à septembre, avec au moins 3 articles différents par mois. »
      • Création de campagne Adwords : « Je lance une campagne Adwords pour ma boutique en ligne de chaussures de course, peux-tu me suggérer des mots-clés pertinents pour les coureurs débutants et avancés ? »
      • Automatisation de tâches répétitives : « Je veux automatiser les réponses aux commentaires positifs sur ma page Facebook, peux-tu créer un script de réponse personnalisé pour ces commentaires ? »
      • Rédaction de scripts de vidéo : « Je veux créer une vidéo promotionnelle pour mon entreprise de nutrition sportive, peux-tu me proposer un script qui met en avant les bienfaits de mes produits pour les athlètes de haut niveau ? »
      • Création de FAQ : « Je veux ajouter une section FAQ sur mon site pour répondre aux questions fréquentes sur mes services de marketing numérique, peux-tu me proposer des questions et des réponses pertinentes ? »
      • Amélioration de la communication client : « Je veux améliorer la communication avec mes clients en répondant rapidement à leurs questions, peux-tu créer des réponses automatisées à certaines questions fréquentes sur mes produits et services ? »

    Plus largement, quelles applications pour ChatGPT ?

    Assistance clientèle, traduction automatique, rédaction automatique, analyse de sentiments, assistance à la prise de décision, amélioration de l’accessibilité… On peut imaginer l’utilisation de modèles de traitement du langage naturel comme ChatGPT dans une infinité de domaines.

    Voici quelques exemples de sartup et entreprises qui ont développé des modèles d’IA appliqués à un secteur d’activité particulier :

      • Santé : La start-up française Owkin a développé un modèle de traitement de langage naturel pour aider à la recherche de traitements contre le cancer. Leur modèle peut analyser de grands volumes de données médicales non structurées pour identifier des corrélations entre des symptômes, des maladies et des traitements, afin d’orienter les chercheurs vers de nouvelles pistes prometteuses de traitement.
      • Finance : La société américaine Kasisto a développé un chatbot pour aider les clients des banques à mieux gérer leur argent à travers une expérience de conseils très personnalisée. Cet assistant virtuel utilise des modèles de traitement de langage naturel pour répondre aux questions des clients, proposer des solutions d’investissement et surveiller les dépenses.
      • Éducation : La société américaine Duolingo utilise des modèles de traitement de langage naturel pour aider les apprenants à mieux intégrer une nouvelle langue. Leurs modèles peuvent identifier les erreurs de grammaire et de vocabulaire des apprenants et leur donner un feedback personnalisé pour les aider à s’améliorer.
      • Recherche : La société américaine Primer propose des solutions basées sur l’IA pour aider les organisations à automatiser et à améliorer leurs processus de prise de décision, en tirant des insights à partir de grandes quantités de données non structurées (documents, images, vidéos, réseaux sociaux). Primer sert des clients dans un large éventail d’industries, notamment la défense, les services financiers, les médias et les gouvernements.
      • Sécurité : La société israélienne ThetaRay utilise des modèles de traitement du langage naturel pour aider les entreprises à détecter les cyberattaques. Leurs modèles peuvent analyser de grands volumes de données de log et identifier des schémas d’activité suspects, ce qui permet de détecter rapidement des tentatives d’attaques malveillantes.

    En conclusion, quel avenir pour ChatGPT ?

    Faisons un peu de prospective pour cette dernière partie.

    Que sera ChatGPT dans 5 ans ? Dans 10 ans ? Est-ce que tous les métiers tertiaires auront été remplacés par l’IA, le rédacteur web en premier lieu ?

    Ou bien cet assistant virutel fera simplement partie de nos usages quotidiens indispensables, au même titre que peut l’être Google actuellement ?

    Ou encore, ChatGPT aura-t-il peiné à s’imposer et à convaincre, comme c’est par exemple le cas de la recherche vocale, qu’on a longtemps annoncé comme « The Next Bing Thing » ?

    A priori, ChatGPT et les technologies de génération de texte devraient continuer à évoluer de manière significative, offrant de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux avantages à leurs utilisateurs. Voici 5 tendances qui pourraient façonner l’avenir de ChatGPT et des technologies similaires :

      • L’amélioration de la précision : Au gré de ses nouvelles versions, la précision de ChatGPT s’est considérablement améliorée ces dernières années, et il est probable que cela continue. Les prochaines versions de ChatGPT pourraient être capables de comprendre le contexte encore plus finement et de fournir des réponses plus détaillées (c’est vrai que certaines réponses sonnent encore très « plat » actuellement) et plus pertinentes.
      • L’apprentissage en continu : ChatGPT pourrait apprendre en continu de nouveaux sujets, ce qui lui permettrait de répondre à une plus grande variété de questions et de fournir des réponses plus approfondies. Cette capacité d’apprentissage continu pourrait également permettre à ChatGPT de s’adapter plus rapidement aux évolutions du monde.
      • Des capacités multilingues renforcées : Alors que ChatGPT est déjà capable de travailler avec plusieurs langues, il est probable que ses capacités multilingues s’améliorent encore. Des modèles de langage plus sophistiqués pourront permettre à ChatGPT de traduire des documents complets et de comprendre des nuances linguistiques toujours plus complexes.
      • L’intégration dans d’autres outils : ChatGPT pourrait être intégré dans un plus grand nombre d’outils, tels que des applications de productivité, des moteurs de recherche et des chatbots (ce qui est déjà en cours de déploiement avec Bing et Google), ce qui permettrait aux utilisateurs d’accéder encore plus facilement aux capacités de génération de texte de ChatGPT.
      • La collaboration homme-machine : Le bouleversement que représente la compréhension du langage naturel par les machines n’en est a priori qu’à ses balbutiements. La collaboration homme-machine devrait fortement se renforcer, notamment dans la compréhension et l’interprétation des données fournies par les humains aux machines. L’IA pourrait également assister les humains pour qu’ils commettent le moins d’erreur possible et gagnent en productivité. Côté marketing, la compréhension du langage naturel ouvre la porte vers des expériences encore plus personnalisée. Cette tendance de fond ne va cesser de croître : il y a fort à parier que les machines vont faire augmenter la satisfaction client en accélérant les processus commerciaux (prospection, cycle d’achat, SAV…).

    Pour conclure cet article sur le fonctionnement de ChatGPT, laissons-lui la main pour imaginer son futur (dystopique ?).

    « Dis-moi ChatGPT, essaie d’imaginer à quel point tu seras évolué et intégré dans notre société dans 50 ans. Sois original et créatif, à la limite entre réalité et science-fiction (imagine un futur apocalyptique) ».

    prospective chat gpt avenir

    La puissance de ChatGPT vous fascine ? Vous aimeriez l'intégrer dans vos processus de rédaction pour faire grossir votre blog plus rapidement ? Confiez-nous votre projet !

    5 + 9 =