banner - 9 conseils pour vivre de la rédaction web

9 conseils à suivre pour (bien) vivre de la rédaction web

Publié le 06/10/2022

Comme tous les métiers qui se situent en bout de chaîne, la profession de rédacteur web est souvent dévalorisée.

Pourtant, la capacité opérationnelle d’un rédacteur web est assez impressionnante. Il recherche et organise l’information, puis la restitue sous différents types de copies (article, dossier, page de vente, fiche produit…), dans un style agréable ou convaincant, selon le besoin.

Mieux, son aptitude à reproduire ce type d’efforts fastidieux jour après jour en fait l’élément clé de toute stratégie de contenu.

Et pourtant, même un professionnel expérimenté peut avoir du mal à vivre de la rédaction web.

Alors, comment faire pour être estimé à sa juste valeur lorsqu’on est rédacteur ? Quelles compétences développer pour augmenter petit à petit son TJM ou ses prétentions salariales ? Découvrez nos conseils ci-dessous pour parvenir à bien vivre de la rédaction web.

meme - 9 conseils pour vivre de la rédaction web

Pourquoi est-ce difficile de vivre de la rédaction web ? La (mauvaise) perception du métier de rédacteur

Pour la plupart des gens (y compris certains professionnels en marketing), le profil type du rédacteur web est soit celui :

  • De la mère de famille qui travaille à mi-temps comme rédactrice sur une plateforme de rédaction de contenus à la chaîne, et est payée moins de 5 centimes le mot
  • Du stagiaire à qui l’on confie la tâche ingrate d’écrire les textes du site internet de l’entreprise, car personne d’autre n’a le temps (ou le courage) de le faire
  • Ou encore de l’étranger francophone, bien éloigné du marché français, sur lequel il parvient à se positionner grâce à son faible coût

Autrement dit, un travailleur peu qualifié, qui fait ce métier soit par hobby, soit pour subsister.

Ceux qui pensent ainsi ont tout faux.

Pire, ils cultivent cette image du rédacteur bas de gamme, qui ne coûte pas grand-chose car sa valeur ajoutée est perçue comme très faible.

Le résultat ? Un nivellement par le bas, qui empêche les professionnels de la rédaction qui disposent d’une vraie plume et de vraies compétences en marketing de disposer d’une rémunération juste.

Pourtant, il est possible de bien vivre de la rédaction, et pour y parvenir, le rédacteur doit absolument se démarquer de ces archétypes en se différenciant de ses confrères.

Et cela commence par la spécialisation.

1. Développez une expertise thématique

C’est le conseil le plus fréquent pour parvenir à augmenter rapidement ses prétentions salariales et faire son trou en tant que rédacteur web.

Le plus souvent, les entreprises qui utilisent le Content Marketing le font pour partager leur expertise dans un domaine d’activité précis.

Finance, assurances, immobilier, DIY, cryptomonnaie, Hi-Tech, BTP… Les thématiques sur lesquelles vous pouvez vous spécialiser sont nombreuses.

Réfléchissez aux affinités dont vous disposez déjà du fait de vos intérêts personnels ou de vos précédentes expériences, et creusez votre expertise dans cette direction.

☝️ Mon conseil : Créez votre propre blog sur le sujet de prédilection que vous aurez choisi. L’idée n’est pas de générer 50K visiteurs mensuels, mais d’améliorer votre connaissance du sujet via un processus créatif. Vous mettrez ainsi votre temps à profit en créant le meilleur portfolio qui soit à présenter à vos futurs clients.

2. Apprenez à rédiger en masse sans vous épuiser

La rédaction web est un métier mentalement éprouvant. Lorsque vous décrochez un poste ou une mission longue durée, il n’y aura pas un seul jour où vous ne serez pas devant une page blanche, avec une obligation de résultat et des deadlines à respecter.

Mieux, de nombreux projets de rédaction en ligne se font sous la forme de « sprints de contenu » : l’entreprise a un objectif de production d’un grand nombre d’articles dans un délai donné.

Assurez-vous d’être suffisamment résistant à la rédaction de contenus sur un rythme soutenu. Si vous avez déjà rédigé des contenus en masse dans le cadre d’une précédente expérience ou participé à une refonte éditoriale, mentionnez cet atout sur votre CV.

Je suis persuadé que la capacité à repartir de zéro tous les matins sans faiblir est une compétence-clé du rédacteur web. Votre supérieur hiérarchique pourrait vous remplacer au pied levé 1 jour ou 2 jours, voire une semaine maximum. Mais pourrait-il le faire sur une année ?

3. Maîtrisez le SEO, et livrez des articles parfaitement optimisés

Le SEO est un sujet à ne surtout pas prendre à la légère en 2022. L’optimisation pour le référencement est à la base des performances d’un contenu sur le web.

Vous devez disposer de cette compétence, et en particulier le SEO On-page, qui vous concerne directement.

Attention, il ne s’agit pas uniquement de savoir que vous devez intégrer un mot-clé dans vos balises importantes et renseigner l’attribut ALT de vos images. Vous devez aller plus loin.

Essayez de manipuler les outils SEO du marché et analysez les SERP Google afin de comprendre :

  • le volume de recherche et l’intention de recherche qui se cachent derrière chaque mot-clé tapé par les internautes
  • comment les concurrents qui performent ont construit leurs contenus et de quelles similarités ils disposent,
  • le champ sémantique que vous devez intégrer.

Vous devez impérativement réaliser ce travail pour chaque article ou page web que vous souhaitez rédiger, et qui a vocation à apporter de l’information sur la durée à vos prospects (et donc à perdurer dans la SERP).

Si vous êtes rédacteur freelance, pensez à investir dans un outil d’aide à la rédaction afin de vous mâcher une partie du travail SEO. Vous pourrez ainsi construire des plans de contenus structurés et optimisés rapidement, et visualiser tout le champ sémantique à intégrer en un clin d’œil (voir cet exemple si cela vous intéresse). Il en existe des gratuits ou des peu onéreux, tels que YourtextGuru, 1.fr, ou encore SERanking et sa toute nouvelle plateforme de Content Marketing.

4. Soyez extrêmement professionnel.le (et sachez rester à votre place)

Ici, je m’adresse principalement aux rédacteurs débutants, qui vont vivre leurs premières expériences professionnelles.

N’oubliez pas que le rédacteur web occupe un poste opérationnel dans un service marketing. Il peut lui arriver de participer aux réunions stratégiques, mais très honnêtement, c’est souvent plus pour faire le nombre que pour apporter des « inputs ».

D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si une grande partie des rédacteurs web sont freelances. Beaucoup d’entreprises considèrent ce poste comme une fonction externalisable, à laquelle on ne demande rien d’autre que d’exécuter. Mieux, dans une grande partie des cas, ces entreprises qui externalisent n’ont pas de contact direct avec les rédacteurs, et utilisent un intermédiaire (une agence) pour leur production de contenus.

Derrière ce propos, l’idée est de dire que la fonction première du rédacteur web est de produire. Vous devez donc vous atteler à remplir correctement cette fonction. À partir de là, vous aurez toute légitimité pour faire vos remarques et apporter vos idées et vos conseils.

Être rédacteur, c’est faire un métier que tout le monde pense savoir faire, alors qu’il demande une grande rigueur, de réelles compétences et une bonne connaissance du marketing.

Rédacteur web ou rédactrice web, vous devez donc construire petit à petit votre crédibilité. In fine, l’assurance que vous gagnerez grâce à votre professionnalisme vous servira à convaincre vos futurs clients ou vos futurs employeurs.

5. Soyez force de proposition auprès de vos clients : aidez-les à améliorer leur visibilité

Une fois que vous avez fait vos preuves en tant que professionnel compétent, vous pouvez réfléchir à des pistes d’amélioration stratégiques pour aider vos clients ou votre employeur à développer leur activité.

Il y a de nombreuses manières d’aborder ces opportunités de développement, alors prenons un exemple que n’importe quel rédacteur pourrait mettre en place.

Vous pouvez proposer à l’entreprise pour laquelle vous travaillez d’améliorer son linkbuilding à travers ce que vous faites de mieux : rédiger.

Comment ? En entrant en contact avec des blogs influents de leur secteur d’activité et leur proposer la rédaction d’un (ou plusieurs) guest(s) post(s). Cela peut se faire moyennant finance (souvent le cas si vous travaillez pour un gros annonceur et/ou que vous visez un gros éditeur), ou bien à travers une démarche « win-win », très répandue sur le web.

Le bénéfice pour le blog : un nouveau contenu expert rédigé gratuitement, qu’ils peuvent proposer à leurs lecteurs (assoiffés de connaissance).

Le bénéfice pour votre client (ou votre employeur) : obtenir un backlink d’un domaine thématique et à forte autorité.

Mieux, vous pouvez même proposer au blog cible de mettre à jour un de leurs anciens contenus, qui a généré du trafic pendant une période donnée, avec des informations réactualisées. C’est souvent le cas des articles qui contiennent une date dans leur titre (exemple : « Les meilleurs outils SEO en 2019 »). Bien entendu, en contrepartie de ce travail, vous placez un lien vers une page clé de votre site internet dans l’article.

Avec ces informations mises à jour, le blog dispose là-encore d’un nouveau contenu d’intérêt à proposer à ses utilisateurs, et vous disposez d’un lien d’une page à forte autorité qui renvoie vers votre site.

Voilà une belle façon de dépasser vos fonctions de simple rédacteur, sans outrecuidance, et de définir de nouveaux objectifs pour l’entreprise cliente. Objectifs qui, s’ils sont suivis de résultats, pourront vous amener à évoluer professionnellement (et pécuniairement !).

6. Apprenez à faire plus que de la rédaction web

A l’image de l’exemple précédent, le « dépassement de fonction » est très souvent apprécié au sein d’une entreprise. Pourquoi ? Tout simplement car cela permet de résoudre rapidement des problèmes que rencontrent vos collègues ou vos supérieurs hiérarchiques.

Commencez par miser sur vos expériences passées pour vous démarquer.

👉 Vous avez une bonne maîtrise d’Excel ? Vous pouvez peut-être aider un chargé de communication sur la création de son budget annuel ou son planning évènementiel.

👉 Vous êtes à l’aise avec WordPress ou Drupal ? Vous pouvez sans doute prendre en charge l’intégration éditoriale des contenus sur le site web de l’entreprise.

👉 Vous avez un sens du détail plus aiguisé que la normale ? Pourquoi ne pas prendre la responsabilité des corrections de tous les contenus de l’entreprise ?

Et si vous n’avez pas de compétences particulières, interrogez-vous sur les savoir-faire complémentaires de votre métier. Voici quelques exemples :

  • Intégration,
  • SEO,
  • Gestion de projet,
  • Community management,
  • Copywriting,
  • Traduction,
  • Rédaction de comptes-rendus…

Si vous pensez partir de trop loin, choisissez la compétence qui vous attire le plus et formez-vous ! Le rédacteur de 2022 doit assurément devenir un rédacteur « augmenté ».

7. Développez un excellent niveau d’anglais

Evidemment, disposer d’un anglais courant vous ouvre des horizons. Cependant, le chemin est long avant de pouvoir s’exprimer en toute confiance dans la langue de Shakespeare, surtout lorsque vous apposez l’énorme couche de jargon du marketing.

A l’écrit c’est encore pire : il est quasiment impossible de rédiger un contenu impeccable en anglais sans être un locuteur natif.

Cependant, acquérir un bon niveau d’anglais (niveau C1 par exemple) est suffisant pour vous permettre de postuler à des offres d’emploi internationales.

De nombreuses startups anglophones recrutent des professionnels du digital en « full remote » (pas besoin de déménager loin de chez vous !) pour répondre à leurs envies de conquête du marché français. Et sans hasard, on voit régulièrement passer des offres d’emploi de ce type dans les annonces Linkedin et autres job-boards.

Avec un bon niveau d’anglais, vous pouvez alors prétendre à décrocher un poste de « French Web Writer », « French Content Manager » ou encore « French Content Editor ».

8. Construisez votre portfolio le plus persuasif

D’une certaine manière, le rédacteur occupe une fonction créative : il doit mettre à l’épreuve son talent de conception pour créer un objet neuf à partir d’une page blanche.

Et même si l’objet final n’est qu’un simple document texte, il peut générer des émotions chez celui qui le lit, ou occuper une fonction plus pragmatique de partage de connaissances, ou d’informations.

Parce que vos contenus peuvent être lus et appréciés par le plus grand nombre, ils sont des marqueurs forts de vos compétences.

Pour autant, à l’inverse d’un graphiste, pas besoin de préparer un portfolio chiadé pour mettre en avant votre travail.

Le mieux est encore de présenter à vos clients ou recruteurs les contenus que vous avez rédigés qui sont en rapport avec leur activité. Ou alors de mettre en avant vos contenus :

  • les plus performants, en n’hésitant pas à partager leurs chiffres,
  • les plus prestigieux (si vous avez rédigé pour un grand site d’actualités, ou une entreprise connue de tous par exemple)

9. Cultivez votre curiosité du métier, cela fera votre force

Ce dernier conseil vaut pour conclusion. Contrairement à ce que dit l’adage, dans le milieu professionnel, la curiosité n’est pas un vilain défaut. Au contraire, soyez passionnément curieux.

Comparez-vous à d’autres rédacteurs, prenez le temps de vous arrêter sur les contenus qui vous inspirent, et creusez les raisons de leur succès. Autre conseil : essayez de créer sur une base régulière.

Vous maintiendrez votre cerveau en activité, et vous développerez un sens de l’analyse et une culture propre à votre métier, qui vous accompagneront tout au long de votre parcours, et joueront un rôle dans votre évolution professionnelle.

Arnaud Anselmet - Conseils Rédaction Web

Écrit par : Arnaud

Je suis spécialiste en création de contenus web, et fondateur de Conseils Rédaction Web. Je vous partage mes trouvailles en tant que professionnel de la rédaction web, et j'essaie au maximum de les soutenir avec de la data. J'ai un passé littéraire, mais finalement, j'aime les chiffres autant que les lettres ! Mon seul but à travers ce blog : rédiger des articles qui vous permettent de mieux comprendre les procédés de création de contenu et le SEO.
Arnaud Anselmet - Conseils Rédaction Web

Écrit par Arnaud

Je suis spécialiste en création de contenus web, et fondateur de Conseils Rédaction Web. Je vous partage mes trouvailles en tant que professionnel de la rédaction web, et j'essaie au maximum de les soutenir avec de la data. J'ai un passé littéraire, mais finalement, j'aime les chiffres autant que les lettres ! Mon seul but à travers ce blog : rédiger des articles qui vous permettent de mieux comprendre les procédés de création de contenu et le SEO.
quiz seo
Testez vos connaissances en SEO
Créez le brief de rédaction parfait
services redaction web
Découvrez tous nos services de rédaction web

D’autres articles intéressants :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *